Superfinition en enfilade

Finition en enfilade

Des information sur finition en enfilade

Lors des opérations de finition en enfilade, les pièces sont mises en rotation par deux cylindres rotatifs tout en étant déplacées par un mouvement d’avance linéaire. On obtient ainsi une chaîne infinie (théoriquement) de pièces usinées par enlèvement de matière au moyen de pierres de finition disposées au-dessus. Les exemples typiques d’utilisation comprennent les rouleaux cylindriques ou coniques pour roulements, ainsi qu’un grand nombre de tiges d’amortisseurs, notamment après le chromage.

Outre l’obtention d’une meilleure rugosité de surface (< 0,1 µm Ra), ce procédé permet surtout d’améliorer la circularité des pièces. L’angle d’enveloppement important de la pierre de finition permet en effet de réduire les irrégularités résultant des processus de rectification antérieurs.

Pour assurer un enlèvement de matière élevé, on utilise souvent des pierres en corindon et, pour une meilleure rugosité de surface, des pierres en carbure de silicium. La taille de grain à utiliser varie notamment en fonction du diamètre de la pièce à usiner. Plus grande est la pièce à usiner, plus grossier sera le grain abrasif

ATLANTIC GmbH
Gartenstr. 7 - 17
53229 Bonn, Allemagne

Tél. : +49 (0) 228 408-0
Fax : +49 (0) 228 408-290
infoqRWhaiQeqBuxY5qXhWmwnatlantic-bonnde